Pr Amsatou SOW SIDIBE : «Je souffre parce que nos filles sont utilisées comme des objets »

Les femmes ne lâchent pas prise dans l’affaire du présumé viol de miss Sénégal 2021. Le Comité ad hoc des femmes leaders pour la paix, la démocratie, le respect des institutions et de l’Etat de droit s’est prononcé sur cette question hier au cours d’une rencontre.

 

Pr Amsatou Sow Sidibé qui a abordé cette question, soutient : «Je souffre parce que nos filles sont utilisées comme des objets sans valeur. Le sort de nos filles me fait souffrir. On parle souvent de violence, de viol, de manque de considération… C’est contraire à la valeur, à la dignité de la personne humaine.» Selon elle, «cela doit cesser. Je demande à l’Etat de faire preuve de volonté politique pour que ça cesse. On ne peut pas construire une société de qualité si les filles sont considérées comme des objets à maltraiter. Nous demandons qu’on mette un holà sur ça quelle que puisse être l’origine des violences dont souffrent nos filles», défend la juriste.

 

 

 

 

 

 

 

Magib GAYE 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*