Categories ActualitésEconomie

Prise en charge des factures d’électricité : qui sont concernés?

La décision des autorités sénégalaises consistant à prendre en charge le paiement des factures d’électricité des ménages abonnés à la tranche sociale, pour un bimestre, est à « effet immédiat », a annoncé lundi, le ministre du Pétrole et des Energies, Mouhamadou Makhtar Cissé.

« Dès ce mois d’avril, les factures à échéance qui ne sont pas encore payées seront prises en charge », a-t-il précisé lors d’une conférence presse co-animée avec son collègue de l’Eau et de l’Assainissement, Serigne Mbaye Thiam.
Le président de la République Macky Sall a annoncé « d’importantes mesures sociales destinées à soutenir les ménages les plus faibles touchés par la crise de la pandémie du coronavirus », lors de son message à la nation du 3 avril 2020.
A cet effet, a-t-il indiqué, l’Etat a décidé de prendre en charge les dépenses pour une valeur de 15, 5 milliards de francs Cfa pour le paiement des factures d’électricité des ménages abonnés à la tranche sociale pour un bimestre, soit environ 975 522 ménages.
Un montant de 3 milliards est également alloué pour la prise en charge des factures d’eau de 662 000 ménages de la tranche sociale pour également un bimestre.
Selon le ministre du Pétrole et des Energies, les abonnés qui ont déjà payé leurs factures, « auront un avoir au niveau de la comptabilité de la SENELEC’’.
Pour les clients de la SENELEC disposant de l’abonnement « Woyofal » qui ont déjà acheté du crédit, le montant sera repositionné, a fait savoir M. Cissé.
Il a souligné que « l’ensemble de ces catégories (post-paiement et pré-paiement) seront traitées différemment parce que le mode de paiement est différent mais, l’impact financier sera le même ».
« La tranche sociale, ce sont ceux qui sont dans la tranche inférieure ou égale à 250 kw/heure », a-t-il fait savoir.
Pour les modalités de mise en œuvre, le ministre a demandé à la SENELEC de « revenir par un courrier sur les détails mais également d’utiliser toutes autres formes de communication pour toucher l’ensemble des cibles qui vont au-delà de ceux qui sont impactés ».
« Tous les sénégalais sont concernés pour mesurer l’ampleur de ces décisions qui ont été prises par le président de la République », a dit Mouhamadou Makhtar Cissé.
APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *