Réactions : Idy masse Macky et envoie SONKO à la guillotine

Le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE) se sent obligé de prendre la parole. Dans une vidéo publiée ce samedi, il a dit tout et son contraire.

Chargeant Ousmane SONKO, l’ancien Premier ministre estime que c’est le leader de PASTEF qui est derrière les manifestations qu’il considère comme « des activités insurrectionnelles ». « J’incite mon jeune frère Ousmane SONKO, directement ou à travers ses conseils, à s’adresser à ses partisans pour les inviter à cesser toutes activités insurrectionnelles, de pillage ou de déstabilisation du pays », déclare-t-il.

 

Poursuivant ses diatribes contre le député mis en cause, Idy soutient que s’il demande à ses partisans de cesser « leurs activités insurrectionnelles », il va s’engager à faire « la médiation politique ». Selon lui, Alioune TINE fait partie de ceux qui lui ont fait cette demande.

 

Seulement, Idrissa SECK qui veut jouer à la médiation choisit son camp. « J’atteste (…) qu’il (Macky SALL, ndlr) n’a pas le temps de conduire un opposant à (…) fomenter de sordides activités qui se seraient passées dans ce salon de massage », dit-il, massant Macky et enfonçant SONKO.

 

Le leader de Rewmi qui dégage la responsabilité du régime, déclare inviter « les militantes et militants de l’opposition, patriotes sincères (…), à ne pas servir de bouclier à un quelconque gourou, à ne pas se laisser manipuler ni infiltrer par des intérêts encagoulés, nationaux comme internationaux ».

 

 

 

 

 

 

 

WALFNet

2 Commentaires

Répondre à Diop Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*