ActualitésPolitique

Rejet de ses recours par la Cour suprême, Bougane va saisir la CEDEAO

Le différend opposant le ministère de l’Intérieur aux coalitions de l’opposition, à propos du rejet des listes des candidatures, file droit vers la Cour de justice de la Cedeao. Après avoir été dé- boutés par la Cour suprême, hier, les mandataires desdites listes ont décidé de saisir la cour communautaire.

Les juges de la chambre administrative de la Cour suprême ont entamé, hier, l’examen des recours concernant le rejet des listes pour les élections locales du 23 janvier 2022. Ces recours ayant trait à 45 dossiers, ont été introduits, d’une part par l’opposition, et d’autre part, par le ministre de l’Intérieur, au lendemain des décisions des cours d’appel. Au total, 22 dossiers ont été enrôlés, à savoir 10 pour le pouvoir et 12 pour l’opposition. Seulement, au terme de l’audience, les juges ont rejeté en bloc les recours de toutes les coalitions de l’opposition.

Dans ce lot, figure la grande coalition Guem Sa Boop de la ville de Dakar dont le recours a été introduit par Bamba Fall, maire sortant de la commune de la Médina. Les juges, en confirmant la décision de la cour d’appel de Dakar, déclarent irrecevable la candidature de Bougane Guèye Dany à la mairie de Dakar. «Cette décision est nulle. Nous allons l’attaquer devant les juridictions sous régionales. Nous irons à Abuja pour déposer un recours devant la Cour de justice de la Cedeao», confie une source au cœur du dossier. Selon notre interlocuteur, «pour principe», ils vont interjeter l’appel. «La lutte continue jusqu’à obtention de la victoire», insiste cette source judiciaire.

e combat juridique, soutient-elle, concerne tous les re- cours de l’opposition rejetés par la Cour suprême. Cette décision de rejet a été valable, entre autres, pour And Jef And Jëfal Sunu Gox de la commune de Mbour, de la coalition Union citoyenne/ Bunti Bi de Médina Baffé, de la coalition Yewwi Askan wi de Boké Diallobé, Yewwi Askan Wi de Kédougou En ce qui concerne les 10 re- cours introduits par les préfets, huit ont obtenu gain de cause. Seuls deux ont été rejetés. Il s’agit de la coalition Yewwi Askan Wi de Matam. Dans sa décision rendue sur cette af- faire, la Cour a confirmé le verdict de la Cour d’appel de Saint-Louis après un pourvoi de l’autorité administrative. D’après les juges, le préfet a commis une erreur d’avoir re- fusé de recevoir le dépôt de candidature de cette liste. A Ziguinchor, les juges ont donné raison à Thierno Alassane Sall, leader de la coalition La République des valeurs. Sur ce dossier, les magistrats ont estimé que le préfet n’a pas motivé sa décision de rejet de cette liste. Par contre, la liste de la Coalition Yewi Askan Wi du département de Pikine a été déclarée irrecevable par les juges de la chambre administrative de la Cour suprême.

 

 

 

 

 

Salif KA

What's your reaction?

Related Posts

1 of 2 083

1 Comment

  1. I couldn’t resist commenting 🙂

Leave A Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *