RENCONTRE DE REMOBILISATION L’Apr étale ses divergences

La division persiste dans les rangs de l’Alliance pour la république (Apr) dans le département de Tivaouane. La preuve a encore été donnée, samedi, lors d’une rencontre de remobilisation convoquée par le maire de Notto Gouye Diama.

 

(Correspondance) – L’unité dans les rangs de l’Alliance pour la république (Apr) dans le département de Tivaouane n’est pas pour demain. Les querelles intestines et les batailles de positionnement, entre autres divergences, gangrènent encore ladite formation dans une localité qu’elle a pourtant gagnée sans l’appui d’aucune coalition lors des dernières locales. Cette gangrène s’est une fois de plus invitée à la rencontre dite de remobilisation des troupes initiée, samedi dernier, par le maire de la commune de Notto Gouye Diama, Magueye Ndiaye. Malgré toutes les dispositions prises par ce dernier pour informer et mobiliser tous les responsables du département, certains ténors apéristes ont brillé par leur absence. Une absence remarquée qui a été de nature à irriter le maire qui n’a pas pu se contenir.

«Les choses sont claires et permettent de reconnaître ceux qui sont réellement déterminés à travailler pour la réélection du Président Macky Sall. Seuls ceux qui ont consenti à mettre en veilleuse leurs propres préoccupations et faire fi de toutes les considérations crypto personnelles pour venir à la rencontre peuvent être considérés comme engagés à la cause du Président Macky Sall», tonne-t-il. Avant de poursuivre : «Certains agissements comme ceux notés à cette rencontre ne peuvent nullement affecter l’Apr qui respire la pleine forme dans le département de Tivaouane.»

Magueye Ndiaye en veut pour preuve la présence de 12 maires parmi les 18 que compte le département, du coordonnateur départemental et non moins ministre en charge des Affaires ferroviaires Abdou Ndéné Sall sans compter les ex -responsables libéraux et rewmistes qui ont rallié leur parti à l’instar des parlementaires Astou Bambado Sall et Cheikh Tidiane Diouf. N’empêche, reconnaît-il, même s’il est vrai qu’on ne peut pas éviter des querelles et des contradictions dans une formation politique, il faudrait qu’ils ne perdent pas de vue que ce sont les deux principaux facteurs qui expliquent leur échec à Mont Rolland et à Mboro lors des dernières locales. Aussi et ne décolorant pas face à l’absence de certains ténors apéristes, Magueye Ndiaye de se lancer dans les attaques frontales.

«Je ne les considère même pas comme des ténors. Quand nous étions en train de monter des comités dans le département en 2012, ils menaient tous leurs propres activités dans la diaspora. Le Président a eu par la suite la gentillesse de leur confier des postes ministériels et de directeur. Mais dès qu’il leur a retiré ces responsables, ils ont commencé à se sentir frustrés et à se braquer. Ce qui ne gêne guère parce qu’ils n’ont aucune base.»

Cette sortie au vitriol du maire de Notto n’a  pas été pour laisser indifférents certains responsables qui ont senti, à travers l’adresse de Magueye Ndiaye, des attaques en règle contre leur mentor, la présidente du Conseil départemental de Tivaouane, Seynabou Gueye Touré. Pour ces derniers conduits par l’adjoint au maire de Taïba Ndiaye et conseiller départemental à Tivaouane, Demba Samb, si Seynabou Gueye Touré n’est pas venue à la rencontre c’est simplement parce qu’elle n’y a pas été conviée. Ce qui, pour Demba Samb, est inadmissible. Aussi lancera-t-il un appel à plus de responsabilité de la part de ses camarades de parti «pour que cessent certaines pratiques de politique politicienne qui n’apportent rien au parti et à son leader». «Il faut que l’on arrête cette politique politicienne dont certains responsables font usage pour servir des intérêts personnels», plaide Demba Samb qui promet, au nom de ses camarades, de provoquer prochainement une rencontre avec la presse pour de plus amples informations afin que toute la lumière soit faite sur cette affaire.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*