Categories ActualitésSociété

Retrait des enfants de la rue : «Nous avons une Brigade et l’opération va continuer», selon Niokhobaye DIOUF

L’opération de retrait des enfants mendiants de la rue est sur la bonne voie. En effet, selon le directeur de la protection des enfants et des groupes vulnérables, Niokhobaye DIOUF, les retraits se poursuivent sur le terrain et  ce jour, plus de 377 enfants mendiants ont été retirés des rues de la capitale.

Et l’Etat n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. Ainsi, dans les colonnes du quotidien Le Populaire, M. DIOUF renseigne des perspectives. «Nous travaillons avec la Brigade des mineurs et les résultats vont se faire sentir dans la banlieue. Nous avons une Brigade et l’opération va continuer. Pas plus tard que ce lundi, nous avons retiré 51 enfants. Ce qui porte le nombre à 377. Les opérations se poursuivent et la Brigade procède par quartier. Et nous allons continuer notre travail, les résultats se feront sentir dans la banlieue également très bientôt», a-t-il soutenu.

WALFnet

One thought on “Retrait des enfants de la rue : «Nous avons une Brigade et l’opération va continuer», selon Niokhobaye DIOUF”

  1. Ceux qui voudraient nous faire croire qu’un petit nègre d’Afrique doit souffrir, pour bien apprendre le coran ou tout autre savoir et être humble à l’âge adulte sont pires que les racistes du 14ème siècle qui pensaient que nous n’avions pas une âme comme les autres, en particulier les blancs ! Ces enfants doivent définitivement quitter la rue pour l’école, quelle qu’elle soit, Français, Anglaise ou Arabe et Français. A ceux qui disent que le talibé doit mendier parce que les parents ne participent pas pour la nourriture, je leur objecte qu’au Sénégal, chaque talibé pourrait manger dans n’importe quelle famille, matin midi et soir avant de retourner dans son daara, si ce daara existe réellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *