Categories ActualitésPolitique

La révolte de Cheikh Bamba DIEYE : « nous avons été utilisés pour assoir un ordre que nous avons combattu »

L’ancien ministre de la Communication du président Macky SALL est très amer . Interpellé par nos confrères « Vox Pop », après le placement sous mandat de dépôt de Bamba FALL et Cie, l’ancien maire de la commune de Saint-Louis accable le régime de Macky SALL. Pour lui, les tenants du pouvoir ont utilisé les Sénégalais pour parvenir à la station actuelle.  Les Sénégalais se levés pour enlever un pouvoir qui ne répondait pas à leurs besoins, pour mettre un autre, pour aspirer à plus de liberté et de démocratie. Ce que je constate aujourd’hui, c’est que, malheureusement, et encore une fois, ils nous utilisé pour asseoir un ordre que nous ne voulons pas », martèle le leader du Front pour le socialisme et la démocratie/Benno Jubël (FSD/BJ). Qui appelle à la vigilance. «les Sénégalais devront prendre leur garde et savoir que lorsqu’on se bat pour réaliser une démocratie et un Etat de droit, il ne s’agit pas de changer un régime et d’aller dormir. Il faut être vigilant. Parce que c’est dans la veillée vigilante que l’on protège ses droits », soutient Cheikh Bamba DIEYE.

Ne s’arrêtant pas à ces observations, le natif de Saint-Louis trouve que les Sénégalais ont été fourvoyés  par Macky SALL et ses souteneurs qui font du pouvoir le contraire de ce pourquoi ils ont été élus. «Nous avons été spoliés, parce que les gens se sont appuyés sur l’effort du peuple sénégalais pour récupérer un pouvoir et nous ramener à un ordre ancien que nous avons déjà combattu et renié. J’en parle non pas pour le cas de Bamba FALL, puisque c’est un cas symbolique, mais j’en parle pour tous les citoyens de ce pays. Jusqu’à quand les Sénégalais vont accepter qu’on les traine à l’abattoir, simplement, parce qu’ils disent ce qu’ils pensent, parce qu’ils osent dire ce qu’ils pensent ? Pour se faire des ennemis dans ce pays, il ne s’agit pas de déclarer une guerre, il s’agit juste de dire ce que l’on pense et, apparemment, sur l’autel de l’ensemble des combats que nous avons menés, certains s’assoient dessus pour renier le droit élémentaire de chaque Sénégalais à la liberté, à l’expression de ses droits. Ça c’est le combat de tous les Sénégalais», fulmine Cheikh Bamba DIEYE.

 

WALFNet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *