Rwanda : Limitation de mandats, la justice autorise la réforme constitutionnelle

La Cour suprême a rejeté hier, la requête introduite par un parti de l’opposition visant à empêcher une modification constitutionnelle qui donnera un feu vert au président Paul Kagamé de briguer un troisième mandat au présidentielle de 2017 apprend-t-on de Jeune Afrique. Selon notre source cette requête avait été déposée par le Parti démocratique vert, seule formation politique à s’opposer à cette réforme devant lever la limitation du nombre de mandats.

Il est estimé que l’article 101 était «intangible» et avait demandé à la Cour suprême d’en interdire toute modification. Jeudi 8 octobre, la cour suprême du Rwanda, a déclaré que la requête déposée par la Parti démocratique vert «n’a aucune base (légale) et est donc rejetée». «Aucun article de (Constitution) n’est immuable», a estimé le président de la Cour suprême, Sam Rugege.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*