Sénégal- Cap-Vert, ce mardi : Un derby pour confirmer  

Les «Lions» occupent toujours la première place africaine dans le classement Fifa.

 

Les «Lions» du Sénégal affrontent cet après-midi à Thiès les «Requins Bleus» du Cap-Vert. Un match qui n’est amical que de nom parce que c’est un derby entre voisins. Toutefois, pour ce match, des changements sont attendus dans le onze de départ d’Aliou Cissé qui devra chercher à savoir ce que valent certains novices de la tanière.

 

Le Sénégal joue, cet après-midi à Thiès, son deuxième match de préparation en vue des prochaines rencontres éliminatoires de la Coupe du monde qui sont prévues en septembre prochain. Les Lions qui ont rugi samedi dernier, avec la manière, face aux Chipolopolos de la Zambie (3-1) voudraient confirmer leur belle prestation face aux Requins Bleus du Cap-Vert. Mais ce sera un match qui ne va pas être facile dans la mesure où c’est un derby de voisins. Il sera âprement disputé, surtout que l’équipe cap-verdienne n’est pas un manchot. C’est une belle équipe qui peut tenir tête aux coéquipiers de Sadio Mané. Surtout qu’elle sort d’une belle victoire, samedi dernier, devant l’équipe Olympique du Brésil (2-1).

Ainsi donc, avec la deuxième mi-temps poussive qu’ils ont fournie, les Lions sont avertis. Et c’est ce qu’a compris le latéral droit, Lamine Gassama. «Il va falloir qu’on revoit notre copie. On a su se mettre tout seul en difficulté lors de l’entame. Il faudra être plus concentré, plus vigilant. Si on veut progresser, on n’a pas le droit de faire ce genre de match si je peux me permettre. On est tous concernés et conscients, on va continuer à travailler pour ne plus reproduire la seconde période de notre match de samedi», avait réagi l’ancien joueur de Lyon, après le match contre la Zambie.

Pour confirmer leur bonne lancée, la bande à Sadio Mané doit répéter sa première mi-temps très aboutie contre les Zambiens. Le sélectionneur national qui est revenu sur son fameux 4-3-3 samedi dernier doit encore reconduire la même formule qui avait donné satisfactions à tous les observateurs du football sénégalais. Parce que les Lions avaient parfaitement maîtriser le match avec une bonne animation du jeu.

Même si le système ne doit pas changer, le coach va certainement remodeler son Onze de départ. Dans les cages, le gardien numéro 1, Edouard Mendy, qui avait raté le premier match du fait de la charge émotionnelle qu’il a eue après son sacre en Ligue européenne des Champions avec son club Chelsea va certainement reprendre sa place au détriment d’Alfred Gomis. Ce, même si le portier rennais était crédité d’un très bon match avec des parades exceptionnelles qui ont empêché l’équipe zambienne de revenir dans le match.

En défense, Aliou Cissé pourrait tester le joueur de Monaco, Ballo Touré dans le couloir gauche. D’ailleurs, son entrée tardive contre la Zambie pour suppléer Saliou Ciss est assez révélatrice sur sa possible titularisation. Au niveau de l’entrejeu, les observateurs aimeraient revoir le jeune milieu de terrain prometteur de Metz, Pape Matar Sarr débuter. Après son premier match réussi contre le Congo, on ne l’a pas vu rejouer avec les Lions. Aliou Cissé justifiait ses absences par sa précocité et il ne veut pas que «le jeune brûle les étapes». En attaque, c’est le moment de faire démarrer le jeune attaquant, Abdalah Sima qui doit montrer sa vraie valeur au front de l’attaque sénégalaise.

 

 

 

 

 

 

 

 

Mamadou GACKO

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*