Abdourahmane CAMARAChroniques

    Si près de l’épilogue dans l’affaire Ndiaga Diouf

CHRONIQUE POLITIQUE

Barthélémy Dias en avait fait la demande écrite il y a deux ans, des responsables de la mouvance présidentielle l’avaient réclamé dès qu’il a pris ses distances avec la coalition Benno Bokk Yakaar et le procureur de la République a diligenté la procédure. La cause est, par conséquent, entendue pour le maire de Mermoz-Sacré Cœur. Dès lors, à quoi bon comparaître devant la commission ad hoc créée par l’Assemblée nationale en vue de l’entendre, avant de proposer à la plénière la levée de son immunité parlementaire ? Le député socialiste n’a pas jugé utile de s’en formaliser puisqu’il n’ignore pas que, pour pouvoir le livrer à la justice pieds et poings liés, ses collègues sont obligés de se conformer à cette procédure. Ainsi, le 11 novembre prochain, la commission ad hoc demandera qu’il plaise à la plénière de le déshabiller de son immunité. Une demande qui sera soumise au vote. Si les parlementaires ne l’entérinent pas à l’unanimité pour se conformer, diront-ils, à la volonté de leur collègue, ils le feront à une écrasante majorité. Et la machine judiciaire de pouvoir s’emballer avec le début du procès dans les jours qui suivront.

La messe étant dite, Barthélémy Dias réclame d’ores et déjà, à cor et à cri, un procès juste et équitable. Et cela tombe bien puisque c’est la manifestation de la vérité sur le meurtre du jeune lutteur Ndiaga Diouf, tué le 22 décembre 2011 lors de l’attaque de la mairie de Mermoz-Sacré Cœur, que revendiquent depuis cinq ans les proches de la victime. Son père, Alioune Diouf, qui s’offusquait que «rien n’ait été fait pour diligenter cette affaire comme les autorités l’ont fait avec l’affaire Bassirou Faye», du nom de cet étudiant tué lors des affrontements entre les étudiants et les forces de l’ordre le 14 août 2014 au campus social de l’Ucad, n’en demandait plus. Seulement, pour lui, le coupable est tout désigné : «Tout le monde a vu Barthélémy Dias avec son arme et lui-même a dit qu’il avait tiré sur trois personnes, c’est un aveu. Il a reconnu avoir tué un être humain». Le père de la victime rappelle ainsi un principe intangible de droit : l’aveu est la reine des preuves.

Mais devant le prétoire, avec les effets de manche qui siéent, les avocats s’échineront à démontrer si un tel aveu fait devant les caméras de la télévision, peut être considéré comme un aveu circonstancié ou pas. Toutefois, l’essentiel de leurs passes d’armes portera, sans nul doute, sur le pistolet qui a tué Ndiaga Diouf dans cette ambiance surchauffée de campagne préélectorale, mais surtout de contestation violente de la candidature du président de la République sortant, Abdoulaye Wade, pour un troisième mandat. Est-ce celui brandi alors sous les caméras de la télévision par Barthélémy Dias en cet après-midi du 22 décembre 2011, quand il avouait avoir tiré sur trois nervis du Pds, ou bien y aurait-il un tireur embusqué comme l’avaient soutenu certains de ses avocats ?

L’autre débat de fond devant le tribunal correctionnel de Dakar devrait tourner autour de la notion de légitime de défense, avancée naguère par le prévenu. S’il est incontestable qu’un groupe d’individus s’était attaqué à la mairie de Mermoz-Sacré Cœur où il se trouvait au moment des faits, la question sera cependant de savoir, pour les juges chargés de dire le droit dans cette affaire, si sa réaction a été proportionnée à cette attaque ou si elle fut disproportionnée. Toujours est-il que le procès ne devra pas se terminer sans qu’un coupable ne soit désigné et sanctionné, car ce meurtre qui s’est déroulé en plein jour, sous les yeux de policiers s’étant alors rendus à la mairie de Mermoz-Sacré Cœur en vue de s’interposer entre les gros bras du Pds et le maire socialiste soutenu par sa garde rapprochée, ne peut pas ne pas avoir de meurtrier. Il y a eu mort d’homme et elle ne saurait rester impunie. Que le mort ait été parmi les gros bras du Pds chargés d’attaquer la mairie de Barthélémy Dias n’y change rien : quel qu’il soit, son meurtrier doit payer et au prix fort.

Par Abdourahmane CAMARA*

* Directeur de publication de Wal Fadjri Quotidien

Chronique précédente: cliquez ici

What's your reaction?

Related Posts

1 of 37

20 Comments

  1. Excellent way of describing, and nice article to obtain facts on the topic of my presentation topic,
    which i am going to convey in school.

  2. I’d like to thank you for the efforts you have put in penning this website.
    I am hoping to view the same high-grade blog posts
    by you in the future as well. In fact, your creative writing abilities has encouraged me to get my very own site now 😉

  3. I have been browsing on-line greater than 3 hours today,
    yet I by no means found any fascinating article like yours.
    It is pretty price enough for me. Personally, if all site owners and bloggers made
    excellent content as you probably did, the net can be a lot more useful than ever
    before.

  4. Greetings! Very useful advice in this particular post!
    It is the little changes that will make the most significant changes.
    Many thanks for sharing!

  5. Greetings! Very helpful advice within this article!
    It’s the little changes that will make thee largest changes.
    Thanks a lot for sharing!

    Here is my web site – home refinance options

  6. Wow, that’s what I was searching for, what a material! present here at this
    web site, thanks admin of this web page.

    Feel free to visit my webpage :: credit score for mortgage refinance

  7. This is my first time visit at here and i am truly impressed to read
    everthing at single place.

    Look into my blog post: credit score to refinance home

  8. I think the admin of this site is genuinely working hard in support of his site, since here every stuff is
    quality based information.

    My web-site … minimum credit score for mortgage refinance

  9. These are truly fantastic ideas iin concerning blogging.

    You have touched some fastidious things here. Any way keep up wrinting.

    Also visit my webpage: minimum credit score for mortgage refinance

  10. I constantly spent my half an hour tto reazd this blog’s aticles or reviews daily along with a cup of coffee.

    Feel free to surf to my blog: credit score to refinance home

  11. Great blog! Do you have any hints for aspiring writers?
    I’m hoping to start my own site soon but I’m a little lost
    on everything. Woould you sugyest starting with a free platform like WordPress or go for a paid
    option? Thewre are so many options out there that I’m completely
    confused .. Any recommendations? Bleds you!

    My website :: credit score to refinance home

  12. Very rapidly this website will bbe famous amid all
    bloggng visitors, due to it’s good articles

    My website: credit score to refinance home

  13. I musdt thank you for the efforts yoou have put in penning this site.
    I’m hoping to see the same high-grade content by you later on as well.
    In fact, your crdeative writing abiulities has encouraged me too geet my own blog now ;
    )

    Also visit my webpage … minimum credit score for mortgage refinance

  14. I used to be recommended this wweb site bby means of my cousin.
    I am no longer sure whether this publish is written through him ass nobody
    else recognise such unioque approximateoy my problem.

    Youu are incredible! Thank you!

    Feel free to suf to my homepage minimum credit score for mortgage refinance

  15. lina says:

    whoah this blog is wonderful i really like reading your articles. Keep up the great paintings! You realize, a lot of people are hunting round for this info, you could help them greatly.

  16. Interracial gangbang of slutty blonde milf Lara De Santis stretches her ass with
    TAP. 727.4k 100% 10min 720p. Xfreax. Happy B-day Lara De Santis!

    anal madness party with squirt cocktail, balls deep anal, DAP, TP, anal fisting GIO836.

  17. There is certainly a great deal to learn about
    this topic. I really like all of the points you have
    made.

    Also visit my site :: tracfone special

Leave A Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *