Société

Sidy Lamine Niass : « Ce Dialogue, c’est un marché moussanté »

SIDY

Lors du lancement du nouveau site Walfnet.com, le PDG du Groupe Wal Fadjri, Sidy Lamine NIASSE est revenu sur le dialogue national qui tient en haleine les Sénégalais depuis un certain temps. Sidy Lamine trouve qu’il s’agit ni plus ni moins que de comédie. A l’en croire, le président Macky SALL ne cherche que deux choses à travers ce dialogue dit national : coupler les élections législatives aux présidentielles et faire libérer Karim WADE. «Dans ce dialogue, on ne peut en tirer que deux choses. Je pense que c’est pour coupler les élections législatives à la présidentielle. Parce que si on organise des élections l’année prochaine, il y aura forcément une cohabitation. Ce qui n’arrangerait pas Macky SALL. S’il participe à des élections,  il a moins de chance de remporter les joutes. Donc pour ne pas en arriver là, il a jugé nécessaire de convoquer un dialogue», observe le mollah du Front de Terre. Poursuivant son analyse, il trouve que l’autre objectif recherché à travers cet appel, c’est la  libération de Karim  WADE. Pour lui, le régime en place qui, jusqu’ici, avait fait la sourde oreille quant aux appels lancés par les Nations Unies, la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et la France pour la libération de l’ancien ministre d’Etat, cherche, aujourd’hui, une porte de sortie pour libérer WADE-fils. «Ils veulent libérer Karim, parce les Nations Unies,  CEDEAO, la France l’ont réclamé. Je vous l’avais dit plusieurs fois, c’est du ‘bara yeggo’. On a libéré ses complices. Après, ça sera au tour de Karim WADE. C’est un marché ‘moussanté’, ce dialogue», soutient-il. Pour Sidy Lamine Niass, les véritables problèmes dont souffre le Sénégal ont été occultés.  A l’en croire, pas moins de sept fêtes catholiques sont célébrées annuellement au Sénégal. Et à chaque fois, constate-t-il, tous les Sénégalais sont mobilisés, il n’y a pas de cours dans les écoles, les économies sont dilapidées. Continuant, le patron de Walf, renseigne être très loin d’être contre une quelconque religion. « Ma religion ne me le permet pas d’ailleurs. Au Sénégal, il n y a pas plus tolérant que moi et je l’ai prouvé à de nombreuses. Seulement c’est une question de principe », juge-t-il.

Walfnet

What's your reaction?

Related Posts

1 of 645

7 Comments

  1. Fa says:

    Bilay Papa wakh nga deug. Yalnala yala fay. Mane yow la geum ndakh danga beug Sénégal.

  2. samba tall says:

    dueg rek YALLA na la YALLA faye ci barké CHEIKHOU TIDIANE yok GROUPE WALFADJRI

  3. Ousmane says:

    Les analises de Sidi Lanime sont toujours pertinentes il a une vision clraivoyante dans toutes les situations toujours fidèles a ses principes

  4. Cheikh says:

    C une analyse pertinente mais malheureusement au Sénégal maintenant dire la vérité c devenu une honte et d’ailleurs c le Président qui est le premier à s’en vanter c déplorable

  5. Jane says:

    It’s truly a great and helpful piece of information. I’m happy that you
    simply shared this helpful information with us. Please
    stay us up to date like this. Thanks for sharing.

  6. Hello, i feel that i noticed you visited my web site thus i got here to go back the desire?.I am trying to in finding issues to improve my
    site!I assume its good enough to use a few of your ideas!!

  7. sex aids says:

    Wonderful post however , I was wondering if you could write a litte more
    on this topic? I’d be very grateful if you could
    elaborate a little bit more. Kudos!

Leave A Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *