SITUATION DES TRAVAILLEURS DES COLLECTIVITES LOCALES Le Cirsem interpelle les agents et la classe politique

Le Comité des intellectuels républicains pour le suivi des engagements et de la massification de l’Alliance pour la République (Cirsem), une cellule de cadres de l’Apr, exhorte l’intersyndicale des travailleurs des collectivités locales à privilégier le dialogue à la place de la grève.

En effet, Lassana Sidibé et ses camarades cadres apéristes constatent que l’Etat est sensible à la situation des travailleurs en optant pour le maintien des emplois et la sécurisation des salaires des agents des collectivités locales.

  «Egalement, le Comité des intellectuels républicains pour le suivi des engagements et de la massification de l’Alliance pour la République  note que la validation de l’étude relative à l’incidence financière de la mise en place de la fonction publique locale est en passe d’être finalisée et des dotations exceptionnelles ont été mises en place par l’Etat pour aider les collectivités locales en difficultés à prendre en charge les salaires des travailleurs», ajoutent ces cadres de l’Apr. 

Par conséquent, soutiennent-ils, «l’organisation du Sénégal en territoires viables, compétitifs et porteurs de développement durable à l’horizon 2022 demande non seulement le soutien de toute la classe politique sénégalaise mais aussi de  l’intersyndicale des travailleurs des collectivités». 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*