Categories ActualitésSociété

SONDAGE BDA : WalfQuotidien tient son rang et gagne du terrain

Des résultats d’un sondage réalisé par l’institut Bda, il ressort que 43 % des lecteurs de la presse écrite s’intéressent à WalfQuotidien. Une fidélité qui se justifie par la «crédibilité des informations».  

Un sondage réalisé par l’institut Bda crédite WalfQuotidien d’une place enviable dans le paysage médiatique sénégalais. En effet, 43 % des lecteurs de la presse écrite, rien que dans la capitale, lisent le quotidien du Front de Terre. Celui-ci compte ses plus nombreux lecteurs dans les départements de Rufisque (58,2 %) et de Guédiawaye (48,1 %). Loin devant les femmes, 46 % des hommes amateurs de presse écrite lisent le canard que vous tenez entre vos mains, contre 38 % des individus de sexe féminin.

WalfQuotidien est principalement lu par les populations âgées de 35 à 54 ans et celles âgées entre 25 et 34 ans. Pour chaque groupe d’âge, plus de 30 % des enquêtés déclarent lire le journal considéré. Et plus de 60 % d’entre-eux ont au moins un niveau secondaire, selon toujours les résultats de l’étude réalisée entre le 19 et le 26 janvier de l’année en cours.

Le journal capte 43 % des lecteurs de la presse écrite 

L’enquête s’est également intéressée au profil des lecteurs. C’est ainsi qu’elle laisse voir que ce sont les commerçants/vendeurs d’abord, les fonctionnaires ensuite et les employés enfin qui s’intéressent aux écrits du journal créé, en 1984, par feu Sidy Lamine Niasse. Sur un autre registre, l’étude montre que 71,3 % des lecteurs choisissent le quotidien du Front de terre pour s’informer en temps réel, comme le relève le sondage Bda, une entreprise spécialisée dans les sondages et les études de marchés et qui totalise 28 ans d’expérience dans le domaine.

Si le premier né des supports du Groupe Walf poursuit ainsi sa percée sur le marché, c’est grâce à la qualité des informations fournies que le public interrogé qualifie de «crédibles». «Et 22,6 % des lecteurs y portent leur choix en raison des informations fiables, pertinentes et justes qu’il diffuse», lit-on dans le document. Ce constat peut être confirmé par le fait que, durant ces 20 dernières années, WalfQuotidien n’a pas fait l’objet d’une condamnation pénale pour délits de presse. Mieux, il arrive souvent qu’une même information relayée par plusieurs journaux fasse l’objet d’une plainte, sans que votre canard n’en soit mêlé. Et pour boucler la boucle, le journal ne figure nullement dans le classement des 5 quotidiens qui comptabilisent le plus grand nombre de procès aussi bien devant le Cours et tribunaux que devant le Tribunal des pairs du Cored, l’instance d’autorégulation du secteur des médias au Sénégal.

La politique, les sports et les faits divers règnent en maître   

La politique, les sports, les faits divers constituent le trio qui favorise le bond important, c’est-à-dire des thèmes qui intéressent plus les lecteurs. Pour ce qui est des rubriques, près de 95 % des lecteurs ont l’habitude de lire la rubrique Actualités et 79 % des sondés sont plus intéressés par la page Politique. «Les hommes s’intéressent généralement à l’Actualité, à la Politique et au Sports. Les femmes lisent plus les rubriques Actualités, Politique, Société et faits-divers», révèle l’étude, chiffres à l’appui. En somme, pour tous les groupes d’âge, la rubrique Actualités reste la plus lue par la population dakaroise.

Attentes des lecteurs

Malgré ces chiffres encourageants, l’enquête de la Bda fait cependant focus sur les attentes des lecteurs. Elles se résument ainsi : le maintien de la ligne éditoriale, la création de nouvelles rubriques, la facilitation, l’accessibilité, la publication d’informations plus orientées sur la lutte sénégalaise, l’économie et l’international. Ainsi qu’une présence plus accrue sur les réseaux sociaux. Certains lecteurs émettent, toutefois, le vœu de voir une réduction des faits divers et de la taille des rubriques Politique.

Au chapitre des recommandations, même si le plus grand nombre des personnes interrogées déclarent retrouver facilement le journal, il est tout de même à noter l’augmentation du taux de pénétration dans les départements de Dakar et de Pikine. Porter l’intérêt plus orienté sur les questions sociales et sportives en est une autre doléance des lecteurs de WalfQuotidien qui boucle sa 36e année d’existence.

Pape NDIAYE

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *