SONKO/Adji SARR : les femmes diplômées des universités prennent leur bâton de pèlerin

«Les Sénégalais sont habitués au calme et à la paix. Sans la paix, rien ne peut se dérouler et on serait doublement impacté par la Covid et par l’absence de paix».

Telle est la conviction de l’Association sénégalaise des femmes diplômées des universités (ASFDU) qui a décidé de prendre son bâton de pèlerin dans le cadre de l’affaire «Sweet Beauté» impliquant le leader de Pastef/Les Patriotes. L’annonce a été faite hier par sa présidente, Marième Diop Dièye, au cours d’une journée de distribution de kits alimentaires et produits hygiéniques. «Les femmes diplômées des universités se joignent aux autres femmes pour lancer un appel au calme et à la paix parce que le Sénégal est un pays de paix. Nous, les femmes, nous avons une grande partition à jouer dans ce retour à la paix parce qu’il s’agit de questions de valeurs bien sénégalaises», fait savoir Mme Dièye qui a aussi insisté sur le programme de résilience sanitaire mais aussi socio-économique des femmes.

L’ASFDU comme le réseau Siggil Jiggeen sont des plateformes de femmes qui œuvrent pour la paix.

 

 

 

 

 

 

Magib GAYE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*