Categories Culture

Sortie de maxi : Pro BEKE du foot à la musique

pro-kebeC’est un novice qui fait son entrée dans le paysage musical sénégalais. Avec la sortie le mois dernier de son maxi de trois titres, le chanteur Alioune Badara KEBE alias «Pro KEBE» se lance dans la musique. Dans un style afro-acoustique, l’artiste appelle à la persévérance et à l’adversité à travers les morceaux Jom (Dignité) et Sama None (Mes ennemis). Une manière dit-il, pour le premier titre d’inviter les gens à ne pas baisser les bras. Dans le deuxième, Alioune Badara KEBE parle à ses détracteurs à qui il demande d’accepter la volonté divine. Pour la dernière chanson Kinga beug (celui que tu aimes), il chante l’amour comme bon nombre de musiciens sénégalais. Ces morceaux feront partie de l’album de quatorze titres en préparation de l’artiste prévu avant la fin de l’année. Pro Kébé s’est entouré pour sa production d’instrumentistes connus sur la scène musicale sénégalaise, notamment Jimmy MBAYE à la guitare solo, Abou DIENG bassiste, Cheikh Anta percussionniste et Daniella du Pbs comme choriste. La chanson qui était une passion pour Alioune Badara Kébé est finalement devenue sa raison de vivre. Il compte mettre tous les  atouts de son côté pour réussir son pari de se faire un nom dans le monde de la musique. Car Pro KEBE, n’était pas destiné à la musique. Son surnom évoque son passage dans le milieu du football professionnel à Dakar d’abord avant d’aller à l’étranger. Kébé a été attaquant au sein des clubs comme l’As Douanes et le Diaraf de Dakar avant de se retrouver en France au sein du Stade Levallois pour parfaire sa formation de base. Il évolue par la suite dans des entités comme l’Entente SSG, Le Mans, Tours Fc, Fc Gueugnon, Le Paris Fc. Il termine sa carrière de footballeur à l’Ac Horsens de Danemark en 2012. Ainsi, il a du se résigner à quitter les pelouses suite à une blessure causant une rupture des ligaments croisés. «C’est la mort dans l’âme que je me suis résolu à tourner la page», dit-il avec regret.  Il était alors loin de se douter que quelques années plus tard, il allait arpenter les chemins des studios de musique. En fréquentant des chanteurs sénégalais, il attrape le virus de la musique en chantonnant. Il fait recours à l’expertise de Papis Ndiaye, claviste et arrangeur du Raam Daan pour se convaincre de ses talents. C’est là que débute alors l’aventure musicale de Pro Kébé. Il passe ainsi des pelouses à la scène.

Walf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *