Suppression du Master pour tous : les étudiants de la Fac’ de Droit disent niet 

La décision du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche de supprimer le «Master pour tous» n’agrée guère les étudiants de la Faculté des sciences politiques et juridiques de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad).

 

Lesquels ont tenu, hier, une conférence de presse pour manifester leur opposition. «Le simple fait d’avoir longtemps attendu pour être sélectionnés et autorisés à s’inscrire en Master 1 pourrait à lui seul avoir raison de la manifestation d’aujourd’hui (hier, Ndlr). A plus forte raison de pressentir le pire venant d’une déclaration du ministre de l’Enseignement supérieur pour justifier le retard des sélections pour motiver la rationalisation des Masters. Voilà une réponse vague qui prête à confusion dont l’interprétation peut nous donner ceci : réduire le nombre d’étudiants en Master 1. Si ce sont ces raisons qui ont motivé les décisions du ministre, nous ne pourrons que crier au génocide éducatif, au manque de considération et à l’indifférence face au droit élémentaire des étudiants», fustige Mame Assane Kaïré, porte-parole des étudiants. Face à ce que les apprenants considèrent comme une injustice, ils disent non à cette décision et revendiquent leurs droits, selon eux, d’avoir la possibilité de s’inscrire tous en Master. 

 

 

 

Samba BARRY

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*