Categories Société

Le SUTSAS rectifie le directeur de SENELEC

La sortie du directeur général de la Senelec, Papa Mademba Bitèye, qui a soutenu que les hôpitaux ne payent pas l’électricité a fait réagir les syndicats de la santé regroupés autour du Sutsas. Dans une déclaration Mballo Dia Thiam et ses camarades ont tenu à rétablir la vérité.

Le réchauffement du climat social, consécutif à une hausse incompréhensible du coût de l’électricité en flagrante contradiction avec les récentes promesses d’une seconde baisse annoncée par le ministère de tutelle de la Senelec, charrie un concert de mécontentement. «Le Directeur général de la Senelec, dans ses justifications alambiquées de la hausse, évoque les hôpitaux qui ne payent pas l’électricité en oubliant que les Etablissements publics de santé (Eps) tout comme la Senelec bénéficient de subventions directes ou indirectes dans leur mission de service public», précisent Mballo Dia Thiam et ses camarades dans une déclaration. Selon ces derniers, les hôpitaux et structures sanitaires ne tarderont pas à répercuter les coûts de l’électricité sur les tarifs déjà insupportables des prestations hospitalières si l’Etat les y contraignait.

Sur un autre registre, les syndicalistes disent adhérer à l’ancrage de la Pharmacie nationale d’approvisionnement (Pna) dans le giron des Eps conformément à la loi portant réforme hospitalière. Mais toutefois ils s’opposent à toute forme de privatisation de la Pna qui aurait pu mieux se comporter si l’Etat révisait les conditions d’acquisition de médicaments et d’intrants à l’image de l’armée qui achète ses armes sans bruits dans le respect d’aménagements du Code des marchés publics. Mieux indiquent-ils, la Pna se porterait mieux si l’Etat payait ses dettes ou créances dues à la Pna en lui octroyant une subvention au prorata de ses charges d’exploitation.

Par ailleurs en important 80 % des besoins en produits pharmaceutiques et intrants dans cette situation, plus rien à faire, le pays ne sera jamais à l’abri de ruptures, ce qui hypothèque naturellement et dangereusement les pertinentes initiatives de Jegesina et Yeksina.

 

 

 

 

 

 

Samba BARRY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *