Thiès : Habib NIANG marque son territoire

Après avoir dissout dans l’Alliance pour la République (APR) le mouvement « And Suxali Sénégal ak Habib NIANG  » qu’il a fondé, Habib NIANG multiplie les rencontres pour davantage asseoir sa base politique. Se positionne en «sauveur» du parti présidentiel dans la capitale du Rail, il a rencontré, ce samedi 13 mars,  la Cellule des jeunes engagés à ses côtés.

Une rencontre fait suite à la nouvelle dynamique de Habib NIANG qui entend réorganiser ses jeunes et aussi les sensibiliser par rapport à la situation du pays. À ce propos, Souleymane GUEYE, président de la cellule de Diakhao qui, après avoir présenté les membres du bureau de ladite cellule, a défini les différents chantiers qu’ils comptent entamer pour assoir et consolider les acquis au niveau de leur quartier Diakhao et de la ville en général.
« La cellule des jeunes de Diakhao aux côtés de Habib NIANG s’est beaucoup satisfaite de cette rencontre étant donné que le contexte de la pandémie ne permettait pas que soient organisées plusieurs rencontres. Heureusement que l’arrivée des vaccins présente une lueure d’espoir pour des lendemains meilleurs. La nouvelle mission que cette jeunesse s’est assignée aux côtés de Habib NIANG est de reconquérir absolument tout Diakhao, la Commune, le département et par ricochet la région de Thiès », a-t-il déclaré.

Poursuivant, Souleymane GUEYE estime que le leader à le meilleur profil pour présider aux destinées de leur commune. « L’objectif est clair. C’est d’aller vulgariser toutes les actions du président Habib NIANG partout où besoin sera. Il n’est pas superflu d’affirmer que c’est l’homme de la situation dans l’actuel Thiès ! Dès lors, nous nous engageons à travailler de concert, pour d’abord le hisser à la tête de la mairie de la zone Nord », a-t-il ajouté.

Prenant la parole, Habib NIANG s’est dit séduit par la capacité de ses jeunes à innover et surtout par leur enthousiasme à travailler avec lui. Il leur a rappelés les priorités du moment mais surtout les a félicités pour leur comportement face à la série de manifestations qui avait secoué notre pays.

 

 

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*