Categories ActualitésPolitique

Touba : Macky renouvelle ses promesses

Le chef de l’Etat Macky Sall, en visite vendredi à Touba dans le cadre des préparatifs du magal 2019, a annoncé qu’un état des lieux des problèmes de la capitale du mouridisme sera fait à l’issue de cette manifestation religieuse annuelle, relativement à l’approvisionnement en eau, aux difficultés dans l’assainissement et à la fourniture d’électricité.

« Au sortir de ce magal, je souhaite qu’un état des lieux soit fait relativement aux difficultés notées dans l’approvisionnement en eau de la ville de Touba ainsi que dans le domaine de l’assainissement », a annoncé Macky Sall en langue nationale wolof.

Selon Macky Sall, « toutes les mesures seront prises pour régler la question de l’électricité également », les difficultés dans ce domaine étant en lien avec l’augmentation rapide de la population de Touba, a-t-il relevé.
Il s’exprimait lors d’une rencontre avec le khalife général des mourides Serigne Mountakha Mbacké à la résidence « Khadimou Rassoul ».
D’ores et déjà, en perspective du magal 2019, « des dispositions idoines » ont été prises dans les différents domaines dans lesquels des difficultés avaient été enregistrées dans la capitale du mouridisme, l’eau, l’assainissement et l’électricité, a assuré Macky Sall.
Il préconise qu’à terme, le réseau hydraulique de Touba, datant des années 1960, soit revu, parce qu’en dépit de ses 29 forages, la cité religieuse fait parfois face à des pénuries notamment pendant le magal.
De même, la saison des pluies rend compte des problèmes d’assainissement à Touba dont certaines rues sont difficilement praticables à cause des eaux stagnantes, du fait notamment de mauvaises canalisations.
Le président Sall a insisté sur la nécessité d’apporter des solutions à ce volet relatif à l’assainissement, d’autant que dans les années à venir, le magal se déroulera en période d’hivernage, a-t-il relevé.
Or, a-t-il fait valoir, le magal a désormais acquis une dimension internationale, son aura dépassant largement les frontières du Sénégal, ce qui implique que cette manifestation religieuse annuelle soit organisée dans les meilleurs conditions possibles, a laissé entendre Macky Sall.
Le chef de l’Etat dit avoir été agréablement surpris par les avancées du complexe « Khadimou Rassoul » de Touba dont les chantiers ont été entamés il y a de cela six mois.
Il a promis son appui au khalife général des mourides, relativement à sa décision d’intégrer des filières de formation professionnelles dans les cursus de cette université islamique.
Dans ce cadre, il a rappelé son ambition de doter la plupart des départements en centres de formation professionnelle, pour apporter des solutions à la problématique de l’insertion professionnelle des jeunes.
APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *