Categories Journal de mariage

Les vertus de la patience

La patience paie. Elle est la moisson  suivant la culture.  La patience est aussi une manifestation de la foi.

Ce substantif regorge tant de vertus.  Il renferme de nombreux bienfaits moraux mais surtout physiques.  Prenons exemple sur le couple et sur la vie courante.

Le couple

Qui dit couple mesure l’amour qui s’installe entre deux individus. Ce sentiment est renforcé par la patience. Plus on est patient plus l’amour prend de l’ampleur. La patience en couple c’est comme une graine  que l’on sème, arrose… pour, en fin de compte, récolter les fruits qui sont les enfants. Pour moi, si le couple est un arbre la patience en est la racine.

La vie courante

Toute personne majeure veut gagner sa vie et avoir de quoi subvenir à ses besoins. Pour cela, il doit faire de la patience son meilleur allié pour prétendre à un lendemain meilleur. Etant entendu que la richesse ne s’acquiert pas hâtivement. Il faut être patient  pour devenir excellent. De ce point de vue-là, patience équivaut à  expérience et l’expérience fait toujours la différence.

Les vertus de la patience

Elle renferme plusieurs vertus puisque patience est égale à :

  • Foi : un croyant est une personne pleine d’espoir pour cela il faut être patient pour nourrir l’espoir d’accomplir ses souhaits et rêves.
  • Tranquillité morale: Si on est patient, on ne s’efforce pas d’installer le stress en soi. Au contraire, on attend juste le moment venu pour faire face aux résultats de nos attentes.
  • Gaieté :la patience rend la personne sereine et joviale ; car rien ne la perturbe. Au contraire, elle garde la tête sur les épaules  et est sûre d’elle.
  • Prudence :plus la personne est patiente plus elle est prudente autant elle se sécurise des risques et périls de la vie
  • Réussite :je vais donner l’exemple de cette équation de la vie d’école qui est

Travail +discipline =réussite. La réussite est  égale à la patience

  • Sagesse :la sagesse est synonyme de savoir et pour l’acquérir,  il faut apprendre. Car chaque jour est une vie. Si pour être sage, il faut avoir de l’expérience ; alors la patience rime avec la sagesse.

Avec la patience,  la personne  mariée acquiert un savoir, un savoir-faire, un savoir-être et surtout un savoir-devenir pour son ou sa conjoint (e)et aussi pour leurs enfants.

 

 

Par Madame Niass Ndeye Coumba Thiam

article précédent : cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *