Ville de Dakar : Pape DIOP “candidat de l’opposition”, selon le porte-parole de son parti

Une candidature de plus au sein de l’opposition, dans la course à la mairie de la Ville de Dakar. Pape Diop, leader de Bokk Gis Gis a été «proposé» par ses militants pour être le candidat de l’opposition aux élections territoriales à venir. 

 

Une candidature unique d’une opposition unie pour la Ville de Dakar ne sera pas une mince affaire. Pour cause, les déclarations de candidature se multiplient. En effet, après les annonces de Barthélémy Dias et Soham El Wardini de briguer le suffrage des Dakarois, la fédération départementale de Bokk Gis Gis Dakar a investi, hier, l’ancien maire de Dakar, Pape Diop.  Un choix qui s’impose par «l’expérience et le consensus» qu’il fait autour de lui.  «Il a l’expérience et nous restons convaincus que pour aller à ces élections, il nous faut une unité. L’homme en personne symbolise le consensus et peut mobiliser toute l’unité autour de sa personne pour proposer une force crédible à ce pouvoir vacillant et poser les jalons de cette alternative», affirme Moussa Diakhaté. Le porte-parole de Bokk Gis Gis et de la fédération départementale de Dakar, d’ajouter : «Nous venons de tenir une Assemblée générale constituant la reprise des activités politiques après cette période de pose due à la Covid-19. Les femmes de Dakar ont fait une motion consistant à proposer Pape Diop, candidat de l’opposition à la mairie de Dakar aux élections locales à venir. Elles ont continué en même temps que les cadres et les jeunes de Dakar pour inviter l’opposition à s’unir partout au Sénégal spécialement à Dakar autour du président Pape Diop dans le seul but de poser les premières jalons à l’élection présidentielle de 2022». Selon toujours Moussa Diakhaté, les femmes et les responsables de Dakar pensent que les élections locales à venir ne seront simplement pas des élections locales, mais le premier tour de la présidentielle de 2024 pour enlever Macky Sall et son régime et installer une alternative crédible à la tête de ce pays. Pour le porte-parole de Bokk Gis Gis, la seule recette reste l’unité de l’opposition partout pour gagner d’abord les locales. Cette multiplication des candidatures au sein de l’opposition fait évidemment l’affaire de la mouvance présidentielle. 

 

 

 

 

 

 

Magib GAYE

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*