Violents et Injustes, la prochaine fois, le feu (Par Ousmane NDOYE)

CONTRIBUTION

 

«La plus dangereuse création de toute société, quelle qu’elle soit, est l’homme qui n’a plus rien à perdre». James Baldwin
Violences et Injustices. Ils sont 14 jeunes sénégalais tués lors du soulèvement populaire de Mars 2021. Et on pourra y ajouter les centaines de jeunes sénégalais qui ont péri dans l’océan ou dans le désert dans la quête d’un ailleurs meilleur. Et aussi ces dizaines de Sénégalais qui meurent chaque jour parce que leurs familles n’avaient pu acheter à temps ce médicament de moins de 10 000 Francs Cfa qui aurait sauvé, ou parce que l’ambulance n’était pas venue à temps faute de carburant, ou parce que cette ambulance n’existait et que la femme enceinte avait dû être transportée par charrette, ou parce que le service des urgences n’en était que de nom. Et cet homme, victime collatérale d’une opération de liquidation politique qui perdra la vie à sa sortie de prison. Que Dieu sauve les autres qui ont subi la violence de l’arrestation ou de l’emprisonnement parce qu’ils distribuaient des tracts ou préparaient une marche au Sénégal, en 2021 ! Même le Président Senghor n’y aurait cru. Et pourtant si, dans le Sénégal d’aujourd’hui, les portes de tous les centres et autres espaces publics se ferment à l’opposition et à la société civile : le peuple des Assises confirmera…Et le peuple a faim malgré l’autosuffisance en riz prévue en 201…non 202…allez 2035, avec Inch Allah, et puis ne nous fatiguez pas parce que les objectifs sont faits pour être atteints ou ne pas être atteints. En attendant, vous les pauvres puisque votre nombre ne cesse d’augmenter, apprenez à partager une poignée de riz, un bout de pain, et puis il y a la femme au bout du coin qui vend le ndambé et du fondé… C’est vrai qu’il n’y a plus de poisson parce que j’ai vendu la mer aux bateaux venus d’ailleurs…et la terre aussi pendant qu’on y pense…toujours aux venus d’ailleurs sans bien sûr m’oublier ni mes proches… quand même, qui peut résister à l’air pur du littoral et au gibier foncier de l’ancien aéroport ? Mais quand même les gars foutez-moi la paix, attendez 2035 parce que je … je veux dire nous…n’avons plus d’argent puisque j’ai mis tout ce que nous avions dans les aéroports, avions, routes et stades pour que vous puissiez voir mes réalisations…N’est-ce pas beau tout ça ?
Violences et Injustices. Où en est l’enquête ? En mode fast ou low track ? De toutes façons, le ministre n’est pas là pour compter les morts…C’est vrai, si on a mis les 2 000 morts du Joola sous le tapis, pourquoi en compter 400 ? En attendant, permettez-moi d’aller soigner mes oreilles à l’hôpital Neuilly de Paris à mes propres frais…bien sûr que non, je blaguais ; à vos frais bien sûr, pauvre sot de contribuable sénégalais. Et, au fait, pas besoin d’ambulance, puisqu’il n’y en a pas de toute façon ; mon arbitrage budgétaire avait opté pour ma 8X8, et elle fera bien l’affaire. Oups, j’allais oublier : il faut que je me vaccine, sans oublier mes proches et un peu autour de mes proches…les médecins attendront, avec ces vieillards issus de la dernière classe. Et puis ces contribuables n’ont pas à se plaindre parce que le vaccin de toute façon est gratu…euh…je veux dire cher. Circulez, il n’y a rien à voir. Et ce ne sera pas aussi à la télé que vous allez voir ces émeutes de ces jeunes terroristes-sans emploi-pas concernés par la politique-qui ne veulent que de l’argent-et à qui, pour les faire taire, on va distribuer 350 milliards soutirés de leurs parents contribuables sans que ces derniers ne le comprennent jusqu’à la prochaine élection. Ah oui, ce ne sera pas sur ma télé-Parti-Etat qui est en fait mon agence de com même si c’est vous qui la finançait, pas sur Walf et Sen Tv, clap, ciao, et pas sur les autres aussi parce qu’on a leur télécommande. Par contre, vous pouvez montrer la rencontre de BBY au siège du Conseil départemental ou celle du Parti au Palais de la République…Mais n’oubliez pas d’ajouter la patrie avant le parti dans le commentaire…Et ne montrez surtout pas le reportage de BBC sur les 6 000 milliards de francs Cfa de Franck Timis et Aliou Sall : ça ferait désordre. Oui, même avec un commentaire la patrie avant la famille, ça ne le ferait pas. Et circulez, il n’y a rien à voir…ni 400 000 ni rien…la fast track justice, c’est pour les opposants et maldisants…pour nous, c’est no track ou coude sur le dossier, en français facile.
Violences et Injustices. Oui ils ont faim ; oui ils n’ont pas d’emploi ; mais oui aussi, ils sont, et nous sommes, écœurés de vos violences et de vos injustices. Vous avez compris, certainement. Mais ils, et nous, sont sans illusion. Ces forces obscures, ils les ont reconnues. De Patrice Lumumba à Mamadou Dia, en passant par Thomas Sankara, les peuples africains ont subi leur sort depuis trop longtemps pour ne pas les reconnaître. Ils ont été, sont et continueront d’être sans pitié pour nous peuples africains, nous le savons. Mais nous continuerons le combat pour la justice, car seule la justice peut garantir une paix durable. Gare à vous si nous échouons, car la prochaine fois…

 

 

 

 

 

Ousmane NDOYE
Citoyen

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*