VISITE DU MINISTRE DU TOURISME DANS LE DEPARTEMENT MBOUR Le secteur toujours dans «le rouge»

Le tourisme est toujours en zone de turbulences. Et les ministres se succèdent depuis l’avènement de Macky Sall en 2012 mais le secteur reste en crise. Le nouveau ministre du Tourisme et des Transports aériens, Maïmouna Ndoye Seck, a pu mesurer la situation alarmante du secteur lors de sa visite hier à Mbour. A cette occasion, les acteurs n’ont pas mis de gants pour exprimer leur désarroi.

 

(Correspondance) – Depuis plus d’une décennie l’activité touristique dans le département de Mbour traverse une période extrêmement difficile, caractérisée par une série de contre-performances économiques et financières. Pour les acteurs de ce secteur, cette situation a occasionné la fermeture d’hôtels comme le club Aldiana, Savana Saly, les Domaines de Nianing, l’hôtel Espadon. Il y a aussi une chute libre des arrivées touristiques due à des facteurs internes et externes et à un énorme déficit de communication sur l’international en matière de promotion de la station balnéaire. «Nous venons une fois de plus faire le rappel des mesures urgentes devant permettre la relance du tourisme dans le département de Mbour. Il y a l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan de communication spécial pour la station de Saly sur les marchés émetteurs, un plan de restauration de la voierie intérieure de la station, un nouveau plan d’assainissement pour la station, des anciennes installations obsolètes causant plus de désagrément que d’utilité, un accompagnement fiscal comme mesure de soutien aux entreprises touristiques et un plan de relance de la destination Sénégal», a déclaré Ibrahima Sarr, secrétaire général du Comité de station de Saly.

Les acteurs du tourisme veulent aussi que le problème récurrent de la sécurité dans le département soit résolu. «Il demeure plus que jamais nécessaire et urgent de prendre des mesures drastiques de résorption de ce fléau sur la Petite côte. Le moindre fait-divers est relayé dans le monde par la magie de l’internet. Le département de Mbour est le passage obligé de nos voisins Maliens, le dernier sondage +ce que les clients pensent de nos destinations+, révèle que 25 % des touristes déplorent la sécurité sur la destination Sénégal», a expliqué M. Sarr.

Dans le même sillage, les acteurs demandent la mise en place d’office du Tourisme dans la station de Saly, de concert avec la Mairie, pour prendre en compte les animations, les actions de promotion et de marketing.

Ces mesures urgentes ne sont pas les premières formulées par les acteurs mais ils espèrent qu’elles connaîtront un meilleur sort par rapport aux dernières. «Madame le ministre, pour vous motiver davantage, nous portons à votre connaissance que pour faire ce discours, nous avons juste changé les dates car de 2006 à nos jours ce sont les mêmes maux et avec les mêmes mots que nous dénonçons ce problème. Il serait temps de les prendre en charge avec la diligence qui sied afin que le caractère républicain dont on a toujours fait montre même dans l’agonie ne soit plus une marque de fabrique», a ajouté le secrétaire général du Comité de station de Saly.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*