Yeumbeul : le vieux pique un malaise après une dose d’AstraZeneca, sa famille interpelle DIOUF SARR

Alors que de nombreux pays ont suspendu leur campagne de vaccination avec l’AstraZeneca, le Sénégal continue la sienne.

 

Ce mardi 16 mars, les personnels de santé, sous la houlette d’Abdoulaye DIOUF SARR, ont entamé la deuxième phase, avec la seconde dose.
Seulement, dans la banlieue dakaroise, à Yeumbeul plus précisément, le vaccin suscite plus qu’ailleurs une véritable psychose. En effet, un vieux répondant au nom de Mamadou SEYE qui s’est fait vacciner vendredi dernier contre la Covid-19 a piqué un malaise hier mardi. Son étant de santé s’est aggravé puisqu’il s’est retrouvé paralyser depuis samedi.

Suffisant pour que la famille de la victime interpelle le ministère de la Santé pour des explications sur la fameuse dose prise par le vieux  SEYE.

« Mon père a eu une crise d’AVC après juste avoir pris le vaccin Astrazeneca. Mon papa était actif. Quand il a pris le vaccin, il est tombé malade la nuit. Le lendemain matin, nous l’avons trouvé dans sa chambre, il était affalé par terre, inerte. Si on n’était pas venu le voir, il allait mourir. Nous l’avons évacué d’urgence à l’hôpital de Yeumbeul où on l’avait administré le vaccin Astrazeneca. Il était complètement paralysé. Après les premiers soins, on nous a envoyé une ambulance sans médecin », a révélé son fils, Lamine SEYE.

 

 

 

 

 

 

WALFNet

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*