ActualitésPolitique

YEWWI : Le maire de Thiès dénonce la «mesquinerie» dans la coalition

 Babacar Diop et ses camarades de Fds-Les Guelwaars sont en colère. Zappés de la liste de Yewwi, ils disent  «constater, avec regret, que l’engagement» pris par Yewwi Askan Wi devant le peuple, de faire des investitures basées sur la compétence, l’engagement patriotique et la représentativité, a été foulé aux pieds. «Ces investitures qui portent la signature d’un petit groupe à la solde de ses intérêts bassement égoïstes, ont obéi plus à une logique de copinage, de sectarisme et de mesquinerie, qu’à une volonté réelle de miser sur des hommes compétents, représentatifs et suffisamment outillés pour faire du parlement le réceptacle des doléances populaires», lit-on dans un communiqué.

En outre, le parti condamne, «avec la plus grande fermeté, l’ostracisme» dont son leader et ses principaux responsables ont été victimes lors des investitures. «Les conspirateurs qui se sont arrogés le pouvoir de conduire, en toute illégitimité, les investitures, ont mis en œuvre et exécuté, avec une célérité terrifiante, un plan odieux qui a eu pour résultat d’éjecter le maire de la ville de Thiès de toutes listes de la coalition. Les auteurs de ce crime politique ne sont préoccupés, ni par le sort de nos compatriotes, ni par l’état de nos institutions, mais simplement par la satisfaction de leurs penchants hégémonistes. Il est paradoxal de lutter contre les complots de Macky Sall visant à liquider les opposants politiques et de fomenter, en même temps, des complots plus crapuleux qui ciblent ses propres alliés politiques. Il est illusoire de prétendre libérer le peuple sénégalais, tout en usant de méthodes tyranniques dans la gestion de la coalition la plus large de l’opposition», poursuit le document.

Babacar Diop et ses partisans dénoncent par ailleurs les choix effectués, de «façon opaque et antidémocratique», qui mettent en selle des «rentiers politiques» en mal de représentativité, et dont certains n’avaient pas hésité à déserter les rangs de la coalition lors des élections territoriales. «Au même moment, des pionniers de la coalition dont la contribution a été déterminante dans la victoire de Yewwi dans les grandes villes, ont été injustement et arbitrairement écartés», pestent-ils encore même s’ils réaffirment leur ancrage dans l’opposition.

Avant Babacar Diop, d’autres leaders de cette coalition ont dénoncé «la camaraderie» à l’origine de la confection de la liste de Yewwi. Ousmane Sonko affirme même qu’un membre a insulté Khalifa Sall. Moussa Diop quant à lui a claqué la porte.

Magib GAYE 

What's your reaction?

Related Posts

1 of 2 593

Leave A Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.